Destination familiale



Les familles avec enfants sont moins intéressées par la destination. Pourtant, au début des années 1990, Las Vegas avait décidé de se lancer à la conquête du marché des familles*. Dans les années 1980, Las Vegas a connu quelques difficultés puisque la ville a perdu son monopole du jeu. A cette période, la légalisation des jeux d'argent a été adoptée par de nombreuses villes des États-Unis. Las Vegas ne fait plus exception dans ce domaine. De peur de perdre son identité, la ville a décidé de se concentrer sur un autre objectif et de modifier le profil des visiteurs. Las Vegas a toujours été connue pour ses spectacles et ses shows.

La ville leur a donné encore plus d'importance et ils sont devenus plus présents que jamais. Pour changer sa mauvaise image de capitale de jeu et de l'excès (Sin City), quoi de mieux que de se tourner vers les familles ? La ville tente progressivement de se débarrasser de l'image « adulte » et de créer de plus en plus d'activités pour les jeunes : des hôtels thématiques, des parcs destinés aux enfants ou des galeries de jeux électroniques pour les plus jeunes. En 1994, le célèbre « Times Magazine » a dédié sa couverture à Las Vegas avec le gros titre : « Las Vegas : the new all-american city ».

Provenance des visiteurs

Cependant, en 1995, la stratégie familiale commence à montrer ses limites. Suite à un rapport du LVCVA, organisation principale en charge du tourisme à Las Vegas, on s'est rendu compte que les casinos étaient plus productifs lorsque l'on investit dans des attractions pour adultes. De plus, le marché des familles n'a pas connu un développement important. Le bilan est clair : il faut abandonner cette stratégie. Les casinos ont d'ailleurs décidé de s'écarter de cette politique et de revenir à la stratégie de base, celle du marché des adultes.

-----------------

* GRAVARIBARBAS, Maria, La leçon de Las Vegas : le tourisme dans la ville festive, dans Géocarrefour [en ligne], 2001, [Consulté le 01 mai 2014]